Le jonc de mer est un revêtement naturel, facile à entretenir et à bas prix. Il décore votre sol de belle manière et offre un effet de décoration intérieure très chaleureuse à votre pièce. Vous serez séduit par les différents tissages de ce style décoratif.

Qu’est-ce qu’un jonc de mer ?

Il provient de la plante aquatique du même nom, qui pousse dans les zones inondables en Asie, en particulier en Chine et au Japon. Cette plante de la famille des graminées est récoltée, séchée, filée puis tissée en un revêtement connu. Il est écologique, sain avec une forte résistance. Cette fibre végétale ne se teinte pas et devient naturellement beige.

Les avantages :

  • C’est tout à fait naturel ;
  • Il est sain et ne constitue pas une menace pour la santé ;
  • C’est écologique
  • Il est très résistant et ne s’usera pas même s’il est placé dans une pièce à fort trafic.
  • Il est facile à entretenir et sans taches. Passer l’aspirateur tous les trois jours est suffisant. S’il y a une tache, absorbez immédiatement le liquide ou lavez-le avec un détergent ou de l’eau et du savon, puis séchez-le rapidement, par exemple avec un sèche-cheveux.
  • Un revêtement bon marché avec une longue durée de vie ; le prix du mètre carré sur le tapis est d’environ 7 euros.
  • Son esthétique et son aspect naturel sont également importants pour la décoration du sol d’une maison, notamment parce que vous pouvez choisir la méthode de tissage souhaitée.
  • Il est particulièrement adapté aux pièces humides, telles que les salles de bains et les cuisines, mais le principe est de les aérer correctement ;

 

C’est un revêtement d’une vraie qualité en termes d’isolation thermique, et en raison de sa capacité à absorber l’excès d’humidité, il peut réguler l’humidité de manière inégalée.

Il est facile à installer, juste un simple collage.

D’un point de vue décoratif :

  • Il apporte une ambiance chaleureuse et naturelle à votre pièce.
  • Vous pouvez choisir la méthode de tissage en fonction du rendu dont vous avez besoin
  • Sa surface originale est faite à la main et s’intègrent parfaitement aux différentes tendances décoratives.
  • Sa couleur naturelle dépend de la maturité de la plante et de sa variété au moment de la récolte. Il est généralement beige, avec des teintes allant du jaune au vert.

Les inconvénients :

  • Il doit être hydraté au moins une fois par mois pour conserver son éclat et sa douceur.
  • Dans une pièce ensoleillée ou mal ventilée, il peut en effet devenir sombre et ne plus avoir de valeur esthétique.
  • Cependant, il faut faire attention car il n’aime pas les pièces non ventilées, il va donc moisir.
  • Si vous avez des enfants, il n’a pas sa place dans les escaliers car il peut être glissant.
  • La tâche doit être nettoyée et séchée rapidement, sinon elle laissera un halo disgracieux.

Un revêtement interne et externe 

Un revêtement qui convient pratiquement à toutes les pièces de la maison, à condition qu’elle soit aérée et peu exposée au soleil.

Il peut également être placé à l’extérieur sous certaines conditions. Il ne devrait pas être très fréquent et largement exposé à la pluie.

Il sera nécessaire d’humidifier de temps en temps avec un vaporisateur pour empêcher les fibres de séchage de devenir très fragiles.

Traitements des taches difficiles à éliminer 

Voici trois conseils que vous pouvez suivre en fonction de la nature de la tâche :

Si vous renversez une boisson sur votre jonc : tremper un chiffon dans un mélange de shampoing, de vinaigre et d’eau, frottez doucement la tâche. Rincer rapidement et sécher pour éviter les halos.

S’il s’agit d’une tache d’huile : frottez-la avec un chiffon que vous avez précédemment plongé dans l’ammoniac.

Si vous trouvez des taches de cire : mettez un morceau de papier absorbant dessus et passez dessus un fer à repasser chaud. Ensuite, utilisez un chiffon qui a été trompé avec de l’alcool ménager pour essuyer les résidus sur la tâche.