Adieu pinceaux, brosses et rouleaux ! Le pistolet à peinture s’invite dans notre boîte à outils pour faciliter les petits et gros travaux dans la maison. Mais quels sont les avantages de cet outil ? Comment le maitriser ? Le Mag habitat répond à toutes vos questions. Suivez le guide…

Pistolet à peinture : comment ça marche ?

Avant d’ouvrir le sujet, voyons ensemble ce qu’est un pistolet à peinture. Comme son nom l’indique, cet outil se présente sous la forme d’un pistolet composé d’un système de propulsion. Ici peinture ou vernis qui le contiennent seront appliqués en mini gouttelettes pour un résultat uniforme et très précis. Grâce à ce nouvel outil, peindre devient un jeu d’enfant !

Au rayon bricolage, vous trouverez plusieurs modèles : le pistolet à air comprimé, électrique ou la station complète dite « spray ». Choisir parmi ces trois options dépendra majoritairement de ce que vous souhaitez faire. Si vous êtes un professionnel ou que vous souhaitez engager de gros travaux, le pistolet à air sera idéal. Pour repeindre de petits espaces ou retaper un vieux meuble, un portail, unetete de lit… vous pourrez compter sur le pistolet électrique. Quand au spray station, il conviendra tout à fait pour les personnes en quête d’un confort d’utilisation.

L’utilité et les avantages du pistolet à peinture

Réputé pour sa rapidité et sa facilité d’utilisation, le pistolet est idéal pour peindre ou vernir toutes les surfaces, qu’elles soient étendues ou difficiles d’accès ( exemple parmi tant d’autres : le redoutable radiateur ).

Autre gros point fort de ce matériel de bricolage : la précision. Avec une pulvérisation fine et rapide, le rendu apparaît uniforme, lisse et parfait pour des peintures brillantes ou les vernis. Grâce au modèle spray station, vous pourrez aussi économiser jusqu’à 15% de peinture. Contrairement à un pinceau peinture, le pistolet permet d’obtenir un résultat plus homogène et surtout sans trace.

Ainsi entre rapidité, précision et facilité d’utilisation, le pistolet à peinture va indubitablement séduire les bricoleurs mais aussi les fanatiques de décoration. Chambres et autres pièces de la maison pourront subir votre sens créatif en réalisant de beaux motifs aux pochoirs.

Pistolet à peinture : les étapes

  • Assembler le matériel et choisir sa peinture

Bien entendu, peindre mérite une bonne préparation. Il vous faudra réunir :
– Plusieurs bâches de protection,
– Du ruban adhésif,
– De la peinture,
– Du diluant (eau ou white-spirit ).

Bonne nouvelle, vous pourrez utiliser tout type de peinture à condition de bien la diluer pour une pulvérisation optimale (1 pot de peinture =10% de diluant). Et à chaque peinture, son diluant ! Pour les vinyliques ou acryliques, l’eau fera très bien l’affaire. Quand aux glycérophtaliques, alkyde ou polyuréthane, le white spirit est vivement recommandé. Par mesure de précaution, lisez bien les consignes car certaines peintures nécessitent des diluants spéciaux. Une fois le diluant versé dans le pistolet, n’oubliez pas de régler le gicleur de la buse de pulvérisation en fonction de l’épaisseur de la peinture.

  • Préparation des murs ou de l’objet en question

Dégager les meubles, bâcher, et appliquer des bandes de rubans. Telle est la règle d’or pour bien préparer son environnement et éviter de « déborder » voire engendrer des dégâts matériels. Pour appliquer une peinture murale, n’oubliez pas certaines règles de bases. En effet, votre mur devra impérativement être propre, lisse et sec. Un petit essai sur un morceau de carton est recommandé pour bien maitriser le pistolet.

Pour cela, éloignez-vous à 25cm de la surface et peindre à l’horizontal en forme de « S » . Pour la deuxième couche, renouvelez l’opération à la verticale en chevauchant les premiers « S » effectués. Pour bien réussir votre peinture et garantir le résultat, les mouvements devront être rapides et réguliers.

Avec le pistolet à peinture, portails de jardin, meubles et pièces de la maison retrouveront une deuxième jeunesse !