Contrairement à la croyance populaire, la mâche (Valerianella locusta) ne peut être comparée à la salade. Appelé également boursette, c’est une sorte de légume avec des feuilles qui sont particulièrement tendres et délicieuses. La plante est riche en β-carotène, et donc riche en antioxydants, idéale à faire pousser dans son jardin. Continuez de lire si vous voulez apprendre à faire pousser de la mâche à la maison dans les meilleures conditions !

Quelles sont les meilleures variétés à faire pousser ? 

Il existe deux principaux types : la boursette blonde et la boursette verte. Le premier type, également connu sous le nom de la mâche à grosses graines, est assez rare. Il se caractérise par la largeur de ses feuilles et son aspect vert clair sur jaune. En revanche, la boursette verte est plus courante sur le marché. On l’appelle aussi la mâche à petites graines ou Cambrai Verte. Elle se caractérise par des feuilles rondes denses vert foncé.

Si vous souhaitez planter de la boursette dans votre jardin, il est préférable de passer à la boursette verte. Cette dernière est plus facile à trouver ! Veuillez noter qu’elle contient plusieurs sous-catégories. Par exemple, Emerald, Baron, Trophy et même Sirila sont les plus célèbres. Les amoureux de la nourriture vont aussi chercher d’autres choses plus spécifiques, comme la Coquille de Louvier ou la Verte de Versailles !

Quand, semer la boursette ?

Elle peut être semée en été comme en hiver. En règle générale, les jardiniers sèment des graines pendant les mois d’août, septembre et octobre. Si vous semez en été, vous récolterez la mâche en deux mois. Cependant, si vous voulez semer à l’automne, vous ne pouvez récolter qu’en hiver.

Peu importe ce que vous choisissez, il est important de suivre certaines recommandations avant de semer.

Nos recommandations

  • Avant la plantation 

Tout d’abord, le choix du bon emplacement est crucial. Boursette pousse bien sur un sol léger et frais ou un sol avec un peu d’argile mais de l’humus. Bien entendu, vos nouvelles pousses doivent également pouvoir bénéficier de la lumière et du soleil au quotidien.

Mais attention, il ne faut pas choisir un coin en plein soleil toute la journée, car la boursette ne se sublimera pas dans des températures trop chaudes.

Veuillez également ne pas faire pousser de la boursette deux fois au même endroit. Dans ce cas, vous devez attendre au moins quelques années pour éviter une mauvaise croissance des plantes.

Avant de cultiver de la boursette, vous devez également préparer le sol efficacement. Vous n’avez pas à cultiver, il suffit de le desserrer et de compacter la surface. Si vous souhaitez utiliser de l’engrais pour l’augmenter, vous pouvez ! Cependant, il est préférable d’éviter les engrais trop frais. Choisissez plutôt du compost paillé ou sec.

  • Lors de la plantation 

Creusez d’abord un sillon d’environ 2 cm de profondeur dans le sol. La largeur de chacun d’eux doit être d’au moins 20 à 25 cm.

Mettez ensuite vos graines dedans en prenant soin de ne pas trop remplir l’espace. Une fois les graines en place, recouvrez-les d’un peu de terre fine ou de terreau de jardinage spécial.

Ensuite, tout ce que vous avez à faire est de tout arroser pour obtenir un sol humide. Si vous l’avez planté en automne, vous aurez généralement la chance de voir que l’eau de pluie peut accomplir cette tâche !

Tout au long du processus, vous n’aurez rien à faire si ce n’est de garder le sol frais. Pour cela, n’hésitez pas à désherber régulièrement. En d’autres termes, cela implique de retirer toutes les plantes nuisibles à votre plantation.

Dangers menaçant votre plantation : 

Le domaine de l’horticulture n’est pas à l’abri. En effet, de nombreuses maladies peuvent affecter les plantes. Certains sont même extrêmement toxiques et peuvent rapidement anéantir votre plantation. Afin de vous en protéger, il est important de les comprendre !

La maladie de la mastication la plus connue est l’oïdium. L’oïdium est principalement causé par certains champignons. Lorsque la boursette est contaminée, une poudre blanchâtre apparaît sur ses feuilles. Ceux-ci vont également se déformer. La contamination peut facilement se propager à n’importe quelle culture !

Si vous voyez ces signes, ne paniquez pas. L’oïdium est une maladie guérissable. Vaporiser simplement le mélange de lait entier sur les feuilles. Bientôt, vous devriez observer l’amélioration de l’état de la plante. Mais attention, le mélange doit rester sur les plantes malades pendant au moins deux jours. Par conséquent, cette procédure doit être évitée les jours de pluie. Pour développer un remède, il suffit de diluer un verre de lait avec de l’eau.

Comment récolter et déguster la boursette ?

Après quelques mois, votre boursette sera prête à déguster. Prenez le temps de bien rincer les feuilles à l’eau avant la dégustation. Vous pouvez ensuite conserver votre récolte au réfrigérateur pendant 3 à 4 jours.

Il existe de nombreux plats pour déguster de la boursette fraîche ! Vous pouvez la consommer avec de l’ail, de l’huile d’olive, de l’huile de noix, de la ciboulette, des échalotes ou des tranches de champignons et peut être utilisée avec de nombreux autres aliments.