L’installation d’une fosse septique implique le respect de certaines règles et étapes indispensables. Différents paramètres doivent être pris en compte pour une mise en place réussie et optimisée grâce aux informations complètes fournies par le site www.assainiptique.fr/.

Les impératifs d’une installation de fosse septique

Installer une fosse septique implique quelques impératifs. D’abord, il y a les dimensions de la fosse qui doivent tenir compte du nombre d’usagers. A titre comparatifs, un volume de 5 mètres cubes est nécessaire pour cinq pièces. Le professionnel sollicité pour la mise en place respecte, par ailleurs, des règles spécifiques en ce qui concerne l’emplacement de la fosse septique.

Cette dernière doit se trouver à une certaine distance d’une maison, d’une fosse, d’un puits ou encore d’une plantation. La fosse septique doit être associée à une ventilation laquelle peut être primaire ou secondaire. Ce dispositif est nécessaire respectivement pour décompresser et pour évacuer les gaz toxiques. Il y a aussi la pompe de relevage, indispensable pour remettre les eaux usées au même niveau que le réseau. Dans tous les cas, le choix est possible ente la cuve en béton et celle en plastique.

Précautions à prendre pour une installation dans les règles

Le professionnel qui prend en charge l’installation d’une fosse septique doit respecter différentes règles. D’abord, le trou réalisé doit être suffisamment spacieux pour que la cuve ne touche pas les parois. Son fond doit être plat et exempt d’éléments pointus comme des éclats de pierre.

Généralement, le spécialiste met en place une couche de sable ou une semelle en béton pour stabiliser le sol. La pose proprement dite doit se faire en respectant bien l’entrée et la sortie. Il convient de noter que le remblaiement doit s’effectuer avec de la terre végétale. Cette dernière doit impérativement être dépourvue de cailloux.