Avoir un jardin en parfait état toute l’année n’est pas facile. En fait, de nombreux facteurs doivent être pris en compte, tels que la quantité d’eau et le moment où elle est arrosée. Il existe des astuces efficaces pour garder votre jardin en bon état pendant longtemps : nous en reparlerons dans cet article.

Comment gérer efficacement l’eau de son jardin?

La bonne gestion de l’irrigation d’un jardin passe par une utilisation rationnelle de l’eau. Cela implique une utilisation approfondie et rigoureuse du précieux liquide. En fait, certaines plantes ne tolèrent pas bien l’excès d’eau. Lors de l’irrigation, l’utilisation excessive d’eau peut donc provoquer l’étouffement des racines, favoriser les attaques de parasites et entraîner la détérioration progressive des plantes. D’autre part, le manque d’eau conduit à la sécheresse de la plante. Par conséquent, il est nécessaire d’appliquer la bonne quantité d’eau pour avoir un jardin et un verger en bon état.

Il existe plusieurs méthodes d’irrigation adaptées au jardin, à la période de l’année et au stade de croissance de la plante. Voici quelques méthodes simples à appliquer pour une bonne gestion de l’irrigation.

Focus sur l’arrosage automatique

C’est la méthode la plus pratique et la plus efficace pour jardiner. Dans les grands jardins, comme les vergers, l’irrigation automatique est fortement recommandée. Dans ce type de cas, il est conseillé de creuser de petits canaux entre vos plantes, pour faciliter la circulation de l’eau sur toute la surface.

Elle se fait à l’aide d’équipements spécialisés, notamment des programmateurs d’irrigation, des électrovannes d’irrigation, des buses, mais aussi des turbines. Le programmateur vous permet d’adapter l’arrosage de votre jardin au climat local et à la nature de votre sol. Des marques comme Rain Bird, Hunter, Orbit, Toro ou encore Irritrol disponibles chez RS Pompes sont réputées pour concevoir les meilleurs contrôleurs. Vous pouvez définir à l’avance les horaires d’arrosage de votre jardin : à l’heure indiquée, il activera le système d’arrosage sans que vous ayez à lever le petit doigt.

Différents systèmes d’arrosage

Des tuyaux microporeux combinés à du paillis peuvent également être très efficaces. Ils sont généralement livrés avec une minuterie afin que vous puissiez économiser du temps et de l’eau à des moments précis de la journée ou de la nuit. Pour économiser votre ration d’eau, vous pouvez également utiliser une électrovanne d’irrigation. C’est un élément essentiel d’un réseau d’irrigation intégré qui permet le contrôle automatique de l’ouverture et de la fermeture des vannes.

L’électrovanne est l’un des principaux composants d’un système de gicleurs efficace. Il s’agit plus précisément d’un modèle de robinet électrique qui offre deux positions : ouvert ou fermé. Selon son emplacement, il permet un contrôle total de l’irrigation du jardin. Enfin, l’électrovanne minimise le gaspillage d’eau, garantissant des économies basées sur les besoins d’irrigation de base. Avec des systèmes plus évolués, il est désormais possible d’organiser la distribution de l’eau et de réguler le débit de différentes manières selon la surface du jardin à arroser ou selon l’aridité du sol. Intégrée au système d’irrigation, la minuterie facilite cette tâche.

Pour faciliter une gestion économique de l’eau, il est également possible de réguler au maximum l’irrigation en privilégiant des espèces adaptées au sol et au climat de votre région, ou en choisissant des plantes peu gourmandes en eau. L’électrovanne sera installée au sol dans un coin précis du jardin, et reliera les tuyaux et accessoires au reste du système.

Arrosage à la main

Bien qu’il soit considéré comme fastidieux et fastidieux, l’arrosage manuel est l’une des méthodes les plus utilisées en jardinage. Nécessite l’utilisation d’un arrosoir traditionnel ou d’un tuyau d’arrosage. L’arrosoir est utile pour les plantes qui n’ont besoin que d’un arrosage des feuilles, comme la laitue et le chou. Le tuyau d’arrosage permet d’économiser de l’énergie en arrosant à distance avec le pistolet à jet.

Les différents systèmes d’arrosage automatique

Pour gérer correctement l’irrigation de votre jardin, il faut savoir qu’il existe différents systèmes pour différents types de sol et de verger. Il s’agit de l’irrigation enterrée, de surface et localisée.

irrigation enterrée

C’est un système composé de tuyaux enterrés dans le sol et invisibles de l’extérieur. Les seules pièces visibles dans ce type de système sont les turbines et les tuyères. Ce système facilite une dépense judicieuse de l’eau. De plus, l’absence de canalisations en surface facilite l’utilisation de machines telles que les tondeuses. Enfin, le fonctionnement silencieux des gicleurs évite de déranger le voisinage.

irrigation de surface

C’est le système le plus basique pour arroser les plantes et les pelouses. Il est généralement utilisé par les personnes qui n’ont pas une grande surface à couvrir. De plus, cette solution peut être encore plus efficace et pratique si vous adoptez le bon équipement. La distribution de l’eau dans le réseau d’irrigation est gérée par des tubulures souples et le diamètre de la tubulure est choisi en fonction de la surface à irriguer. Plus le jardin est grand, plus les tuyaux sont gros.

Ici, contrairement à l’irrigation enterrée, le tuyau est visible de l’extérieur. Il s’installe naturellement dans le sol. Ce sont essentiellement des tuyaux microporeux, qui offrent un système d’irrigation goutte à goutte. Il est bon marché sur le marché, vous économisez donc de l’argent tout en profitant de tous les avantages que l’arrosage automatique a à offrir. Grâce à l’irrigation de surface automatique, le dosage de l’eau est calculé à l’avance. De cette façon, vous pouvez aider à économiser l’eau.

Irrigation localisée

L’irrigation localisée ou micro-irrigation est un style d’irrigation qui vise à amener la ressource directement au pied des plantes. Cela se fait au moyen de tuyaux et de distributeurs appropriés. Ainsi, seule une partie du sol a accès à cette eau. En principe, la zone sélectionnée est celle qui est la plus dominée par les racines, méthode particulièrement adaptée aux cultures en lignes.

Les avantages de ce système sont tout aussi nombreux. En effet, vous pouvez générer des économies d’eau allant de 20 à 50% par rapport à l’irrigation gravitaire. L’approvisionnement en eau de la culture est constant, car le système utilise de faibles doses et une fréquence élevée d’apports d’eau. Les pertes d’eau par évaporation sont généralement faibles.

L’arroseur gère les châteaux d’eau de manière proportionnellement aisée en termes de rapidité d’exécution des arroseurs et les risques de maladies sont considérablement réduits, puisque le feuillage ne se mouille pas, donc les parasites d’impact sont réduits.

Bref, quel que soit le type d’irrigation que vous souhaitez pratiquer, vous avez à votre disposition une large gamme de produits qui faciliteront votre travail et rendront votre irrigation efficace. Cependant, il faut être prudent dans le choix, car ils doivent bien s’adapter à votre jardin.