Cultiver soi-même ses fruits, ses légumes, ou encore ses plantes aromatiques et un plaisir de plus en plus prisé. Pour des raisons économiques ou tout simplement pour maîtriser la composition des produits, de plus en plus de personnes s’adonnent au jardinage. Avoir la main verte n’est pas réservé aux seuls connaisseurs, les novices peuvent également s’y mettre. La première étape est de bien choisir sa serre de jardin.

La serre de jardin ouvre un champ de possibilités diverses et variées aux amateurs de plantes comestibles ou d’ornements. En fonction du type de plante à cultiver, il existe différents modèles de serres.

Tout d’abord, la serre froide est destinée aux plantes résistantes aux modifications climatiques. Il peut s’agir de citronnier ou d’oranger. Ensuite, la serre tempérée s’adresse plutôt aux plantes issues des régions subtropicales. Enfin, le tunnel accueille des plantes fragiles avec une température maintenue à environ 20 °C. Ce modèle est idéal pour des plantes tropicales.

La structure de la serre peut être en aluminium, en bois, en acier ou encore en PVC. Pour un entretien durable, il est préférable de privilégier l’aluminium et le bois, plutôt que le PVC.

L’extérieur de la structure se présente le plus souvent en polyéthylène, en PVC ou en verre. Le verre est la matière qui résiste le mieux aux aléas du climat, mais elle est aussi plus difficile à installer. Il vaut mieux préférer le polycarbonate alvéolaire pour ses vertus isolantes.

La plupart du temps, une serre est vendue en kit à monter soi-même. Elle peut épouse des formes droites, inclinées, arrondies ou polygonales. La taille dépend de la surface disponible dans le jardin. Il faut également savoir que plus une serre de jardin est grande et plus le microclimat s’installe rapidement.

Une serre peut être équipée d’un chauffage électrique, au gaz ou encore à pétrole. Pour installer des plantes tropicales, mieux vaut isoler la serre avec du double vitrage pour assurer une température constante à l’intérieur. Si les plantes résistent aux variations de températures, une ventilation naturelle est suffisante, à condition d’aérer régulièrement. En revanche, si les plantes sont sensibles, il ne faut pas hésiter à installer un ventilateur.

Les plaisirs de la culture en serre ne sont pas réservés aux chanceux disposant d’un jardin. Il est également possible d’installer une petite serre sur son balcon. Celle-ci permettra de faire pousser des tomates ou encore des plantes aromatiques dans de bonnes conditions.

Côté prix, les serres de balcons sont les moins onéreuses, elles sont disponibles à partir de 35 €. En revanche, pour une serre de jardin de bonne qualité, les prix varient de 150 à 2000 €.